lundi, 25. mars 2019

Le peuple algérien qui se soulève pacifiquement, dans la dignité et l'unité, vient de remporter une première victoire exceptionnelle.

Sous la pression de la rue, A. Bouteflika annonce le retrait de sa candidature, la convocation d'une conférence nationale et le report des élections présidentielles. Les jeunes, les femmes et toute la société algérienne parviennent à déjouer le scénario du chaos, de la peur et des menaces. Ils ont fait voler en éclat l'immobilisme politique et institutionnel. Ils clament leur colère face à la crise économique et sociale, la corruption, le clientélisme et le pillage des richesses au profit d'affairistes liés au pouvoir.

Avec une maturité impressionnante, ils portent des revendications sociales et politiques ambitieuses en exigeant un changement radical, le démentelement du régime et du système et une transition démocratique. Cette expérience et cette capacité d'innovation sera utile face à ceux qui voudraient dévoyer ce processus de transition.

Le PCF exprime sa solidarité totale avec les Algériens et Algériennes qui, en Algérie et en France, se mobilisent pour la justice et le progrès social, la démocratie et la dignité.
C'est une première victoire pour les algérien-ne-s et c'est la preuve qu'un peuple debout, uni et déterminé arrive toujours à se faire entendre.

Fabien Roussel, secrétaire national du PCF, député du Nord

Source:

Parti Communiste Français

Real time web analytics, Heat map tracking