mercredi, 19. septembre 2018
RedGlobe Actualité
Statistics

Today: 18146

Yesterday: 27163

Since 01/06/2005: 44917868

Il ne s’agit pas d’un fait divers social isolé. En effet, depuis 2012, quatre accidents mortels ont été enregistrés sur le site d’ArcelorMittal-Dunkerque. Les intérimaires et les travailleurs précaires en sont les premières victimes.

Les grands groupes comme ArcelorMittal ont recours presque systématiquement à la sous-traitance. Les sociétés d’intérim envoient trop souvent leurs intérimaires sur des postes à haut risque avec une préparation insuffisante : un intérimaire aura ainsi 35 heures de formation alors que dans le même temps, un salarié d’Arcelor en disposera de 400 ou 600.

L’an passé, plus de 500 travailleuses et travailleurs sont morts d’un accident du travail.  Il faut que cesse l’impunité pour les employeurs qui esquivent leur responsabilité.

Le Parti de gauche veut renforcer les protections des salarié.es dans l’entreprise. Nous souhaitons ainsi augmenter le nombre d’inspecteurs du travail recrutés chaque année et rétablir pleinement les CHSCT ( comités d’hygiène de sécurité et des conditions de travail).  Il y a urgence :  85 % des contrats de travail signés en France sont des contrats précaires !

C’est grâce à ce retour à la raison que les travailleuses et travailleurs de ce pays ne perdront plus leur vie à la gagner.

Source:

Le Parti de Gauche

Real time web analytics, Heat map tracking