20 | 07 | 2019

La Fédération Syndicale Mondiale (FSM), qui représente 95 millions de travailleurs sur les cinq continents ainsi que le mouvement ouvrier de classe mondial, rejette de manière catégorique la tentative de coup d’État contre le gouvernement légitime de la République bolivarienne du Venezuela.

Cette ingérence, orchestrée par le gouvernement américain, l’OTAN et l’UE et exécutée par les porte-parole des transnationales et des monopoles du pays, constitue une violation flagrante des règles les plus élémentaires du droit international et de la souveraineté du Venezuela. Pour la FSM, c’est un droit inaliénable de chaque peuple de pouvoir décider par lui-même, sans intervention extérieure, de son présent et de son avenir.

En outre, la FSM réitère, comme elle l’a déjà fait à plusieurs reprises, sa solidarité avec le peuple vénézuélien, avec la classe ouvrière et nos organisations affiliées dans le pays face à cette menace impérialiste. De plus, nous appelons le peuple vénézuélien à rejeter les manœuvres des impérialistes et de leurs laquais dans la région, contre les plans des assassins des peuples. Nous continuerons à soutenir la classe ouvrière vénézuélienne pour l’approfondissement du processus bolivarien jusqu’à l’abolition de l’exploitation de l’homme par l’homme, vers un monde nouveau, sans guerres ni barbarie impérialiste. C’est là la seule voie pour repousser les plans des impérialistes.

Vive la solidarité internationaliste!

Le secrétariat

Source:

Fédération Syndicale Mondiale

Real time web analytics, Heat map tracking